Le Masque de Velours

Bastien et Paul

Il était une fois, un jeune homme qui ne pouvait soutenir son reflet dans un miroir tant il se trouvait horrible. Il portait un masque image du masque de velour de velours pourpre ne laissant paraître que ses yeux. Et il ne pouvait le quitter.
Un jour, alors qu'il marchait dans la rue, il tomba nez à nez avec une vielle femme qui faisait la manche.
Elle se tourna vers lui et lui dit :
– Aide-moi et le ciel t'aidera ! De nature généreuse, il fouilla ses poches et dit :
– Je n'ai malheureusement plus rien sur moi.
– Je me contenterai alors de ton masque de velours.
Le jeune homme, surpris par la demande de la vieille dame, s'en alla aussitôt. Quelques minutes plus tard il emprunta une sombre ruelle remplie de poubelles. Seul un chat miteux s'y trouvait.
Le jeune homme, continuant, entendit une voix fragile :
– Alors tu mourras !
Pris de panique, il se retourna et vit la vieille dame avec un chat sur ses épaules.
– Que voulez-vous ? Lui demanda-t-il.
– Tu ne veux pas me donner ton masque, alors j'aurai ta peau.
C'est alors que la vieille dame sortit de sa poche une fiole remplie d'un liquide rouge et la donna au chat, qui s'empressa de la boire. L'animal devint énorme, et ses griffes se firent menaçantes. Le jeune homme n'osait plus bouger, le chat prêt à bondir à tout moment, tourna autour de sa proie. Quant à vielle femme, elle semblait jouir de ce qu'elle voyait. Plus le chat s'approchait de sa victime plus la vieille avait des allures de sorcière : un nez crochu lui poussa, une verrue apparut sur la joue, son teint devint verdâtre.
Le jeune homme tétanisé, ne savait pas quoi faire, il n'en croyait pas ses yeux.
Le chat s'approchait de plus en plus, ouvrant sa gueule et laissant voir ses dents aiguisées.
La sorcière tenait une baguette maléfique dans sa main et s'apprêtait à l'abaisser pour donner l'ordre au chat d'attaquer.
Le chat bondit sur le jeune homme qui trébucha, il parvint grâce à cela à lui échapper. Dans les débris qui jonchaient le sol, le jeune homme trouva un bout de métal pointu assez grand pour être utilisé comme une arme.
Le chat bondit une seconde fois et l'homme (pour se défendre) pointa la barre en métal dans sa direction, le chat s'y empala. Prise dans une transe inexpliquée la sorcière disparut dans des flammes de couleur violette.
Terrorisé, l'homme qui avait compris que son masque suscitait l'envie, le vol, et le meurtre, l'arracha dégouté. La barre de fer en main il la leva dans un geste désespéré et la fit retomber de toute ses forces sur le masque qui vola en éclats.

Morale :

Cacher votre visage,
Floutera votre image.
Ne cachez pas vos défauts,
Ne vivez pas dans un monde faux.