Le moine et la lune

Kevin et Rémi


Il était une fois un moine qui adorait les enfants, gentil et très attentionné, il était vêtu d'une toge de couleur marron et d'une capuche qui recouvrait continuellement son visage que personne n'avait jamais vu. Il vivait seul, reclus dans son monastère qui se trouvait en marge d'un petit village. Une nuit, alors que la lune brillait de mille feux et que le village dormait profondément, des bruits étranges ressemblant à des grognements et des cris stridents retentirent. Glados, un courageux villageois, intrigué par ces bruits décida d'aller inspecter les alentours. Lorsqu'il sortit il tomba nez à nez avec une énorme bête velue aux yeux jaunes vêtu d'un drap marron en lambeaux. Les premières lueurs du jour percèrent le ciel sombre et le monstre prit la fuite.
Lorsque les villageois s'éveillèrent, une vision d'horreur les attendait... ils retrouvèrent les corps de leurs enfants mutilés et déchiquetés. La peur régnait désormais, le carnage se répétait chaque nuit de pleine lune. Un soir Glados s'arma de tout son courage et décida de chasser la bête. Il la trouva non loin du monastère mais il ne fit malheureusement pas le poids face à ce monstre qui le blessa grièvement. Il parvint néanmoins à lui arracher un chapelet que la bête portait au poignet et alors qu'elle était sur le point de lui porter le coup de grâce, elle fut mise en déroute par un groupe de villageois, bien décidés à la chasser aussi. Glados fut ramené au village avant qu'il ne meure de ses blessures, sa sœur Chyrka le rejoignit, morte d'inquiétude :
— Mon Dieu ! Glados ! Est-ce la bête qui t'as infligé cela ?
— Oui... Mais j'ai... réussi... à lui arracher ceci... Il lui tendit le chapelet.
— Je suis sûr que tu sauras quoi en faire... Glados perdit connaissance, Chyrka le soigna.
Lorsqu'il eut repris ses esprits, elle rentra chez elle et jura de venger son frère pour les blessures que lui avait infligées la bête. Elle tailla l'extrémité du chapelet en pointe et passa les jours suivants à se préparer. Lorsque la lune fut de nouveau pleine, Chyrka partit à la recherche de la bête. Elle s'aventura dans la forêt non loin du monastère et là elle trouva le moine qui, éclairé par la lune , entamait sa métamorphose. Prise d'une rage sans nom, elle se rua sur lui et lui planta le pieu dans la tête. Après s'être assurée qu'il était bel et bien mort elle retourna au village pour annoncer la nouvelle. Le moine lycanthrope fut brûlé sur un bûcher et les villageois festoyèrent en l'honneur de Chyrka, Glados, enfin remis de ses blessures, prit part à la fête et félicita sa sœur pour sa victoire. Elle rencontra par la suite un riche jeune homme qu'elle épousa et avec qui elle eut beaucoup d'enfants, Glados, quand à lui, prit la place du moine disparu.

Morale :
«L'habit ne fait pas le moine.»